Michèle BARON

« De formation classique (Beaux-Arts de LYON puis les ARTS Appliqués de PARIS), j’ai travaillé plusieurs années comme graphiste en dessin textile.
Depuis le début des années 2000, je vis et travaille près de LYON où j’ai mon Atelier. Je me consacre désormais entièrement à ma peinture.
Je me définis comme « peintre de couleurs et de mouvement », mais j’attribue également au dessin, une grande place Dessiner, c’est penser le crayon à la main. Alors, j’habille, je coupe, je triture le crayons, le fusain, le pinceau … je croque, je drape, je tends, pour vêtir les habitants de mon esprit. Quand je peins, je suis transparente, j’ouvre grand la fenêtre vers l’intérieur…. Ces corps que je peins, ne sont pas des personnages réduits à leurs contours. Il faut aller voir au delà … » Le vivant, c’est la plus grande boîte à idées de la planète ». Les enfants, les femmes, les gens finalement, sont mes sujets favoris : leurs visages, les silhouettes en mouvement m’ont toujours fascinée. J’aime en capter l’énergie, en traduire l’émotion, la poésie.
Caroline Pellegrin journaliste parle de mon travail :
« Préférant les couleurs aux mots, Michèle nous conte des histoires pleines de vie, déclinant ses bonheurs, ses conflits, son exil d’enfance ou sa joie d’être femme. Sa peinture touche, émeut, choque parfois, nous poussant ainsi à changer notre regard, à élargir notre horizon, cherchant avant tout à provoquer une réaction chez le spectateur.
Derrière la fraîcheur et la légèreté que conservent ses œuvres, se cache un travail minutieux. Michèle réalise une esquisse d’un geste spontané devant le modèle vivant, puis organise et équilibre sa composition à l’acrylique de retour à l’atelier. Sa toile entre alors en mouvement, le trait de fusain donne vie au personnage et la couleur les anime, tel un remède à la tristesse ».