Gilberte FROUIN

Peindre est pour moi une nécessité, une quête de tous les jours ; Ce besoin de m’exprimer ; impérieux, me mène dans une diversité totale suivant le thème qui surgit là , spontanément.
Dans la nature je suis encore, peut-être, sous l’influence des impressionnistes mais, dès que je suis seule dans mon atelier, je peux passer d’un travail expressionniste à des représentations très abstraites.
J’aime aussi faire des petits tubes de papier et les coller, les mélanger à la peinture, et faire alors une œuvre qui prend un aspect étrange, tortueux et qui me plait ; tous les matins, à la première heure, je fais un petit portrait (10x10cm) depuis 6 mois et j’espère arriver à une œuvre complète dans 6 mois. Et tout cela dans une explosion de couleur, oui j’aime la couleur et j’aime jouer avec les contrastes.